le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

Demain... la fin?

Personne n'est jugeable sur sa mine ou son habillement, sa richesse, sa profession, sa faculté d'expression; même chez les "Bourges" ou les "flics" il y a des gens formidables; on trouve aussi des salauds chez les pauvres et les clochards, car l'insane s'insinue partout de plus en plus, mais où que l'on se trouve, il faut toujours garder l'espoir de se croire "proche des gens biens"...

 

Bien à l'abri de mon for intérieur,

Je recoupais il y a quelques heures,

Des informations toutes accumulées,

Au fil des ans de ma vie stipulée.

Durant des mois troublé d'équations,

Je les ai placées en adéquations;

Et puis j'ai eu la fulgurance ultime,

Tout compris de la prophétie intime...

Puisque bêtes, sont les humains stupides,

Autodestructeurs calculés cupides:

L'époque ayant recours à l'obscurantisme!

Que devant nous se voit le pire pour gigantisme:

Des dictatures, qui se sont encensées,

De leur gloire terroriste, généralisée...

Tandis que s'accentue l'air souillé comme diable:

L'eau, la terre, pour ce cloaque irrémédiable,

Dispensent du prolifique dans l'abrutissement!

Seule valeur qui est tolérée par testament:

Demain nos mensonges deviendront vérités

Pour enrichir des avocats marrons déshérités...

Afin de se bien flatter: on inversera tout!

Le mal s'accueillera pour être bien partout.

Du Malin quand viendra l'apothéose:

L'objectif final sera pour la névrose,

Le rock' n' troll de l'espèce déjantée,

Verra notre civilisation condamnée,

Tel un fruit blet destiné à murir et pourrir,

Car l'humanité entière finira par mourir.

Seul survivront… l'insecte charognard,

Et des rats insensibles aux coups du poignard.

A trop faire alliance avec des loups blancs:

Les prédateurs argentés feront choux-blanc...

Lorsque tout s'entend mais rien ne s'écoute:

L'esprit qui regarde sans voir fait le doute

Aux autres… abrutis d'images en trépas;

Ceux qui savent, ne les comprenant pas,

Ne supporteront plus le primitivisme

D'un monde barbare, imbu d'incivisme!

C'est un troupeau de lemmings qui va droit

Vers le gouffre insensé et maladroit:

Religieusement offert, puits pétrolier

D'or noir… volé à des enfants piégés...

 

Ces enfants fanatisés… qui vont dans l'allégresse, comme fascinés par le futur de leur propre mort: rien ne saurait les contraindre à faire demi-tour. C'est pareil pour toute l'humanité: rien ne pourra la détourner de sa déchéance apocalyptique. Nous sommes pris dans la cohue d'un troupeau de moutons bornés qui s'en félicitent et que l'on congratule pour mieux berner. On peut voir en Iran des gens qui se flagellent jusqu'au sang, s'avançant en longues processions; sur leurs lèvres s'affichent des sourires extatiques, et tout comme eux bientôt nous marcherons, car nous sommes déjà masochistes! Nombre d'entre nous se vautrent avec délectation dans leur déchéance. Ils aiment le meurtre, les massacres à mort: le noir gotique est à la mode… ils aiment arborer des tee-shirts montrant l'image d'un crâne avec deux tibias. L'inconscient de notre espèce le sait: c'est bientôt l'ultime catastrophe... Ce ne fut en décembre 2012 ?... Alors ce sera pour plus tard, à moins que ça ne soit demain? En tout cas c'est admis: car rien ne sera fait pour l'empêcher... Un peu comme si inconsciemment c'était cela que l'on nomme: l'ultime désir!

 

Robert Henri D



28/11/2016
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres