le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

ACROSTICHES


Nager dans le bonheur

Cela vous accompagne avec douceur… La volupté, la fluidité, la légèreté, l’efficacité, la qualité d’un bonheur, ignorent la grandeur de ce en quoi il baigne. Si vous envisagiez de "nager dans le Bonheur" peut-être commenceriez-vous par soigner  le respect de vos émotions et qu'alors: nous gagerions que vous-vous engageriez à vibrer enfin selon votre rythme…

 

 

Nager dans le bonheur est chose délicate:

A trop solliciter nos envies scélérates,

Guitare en bandoulière et cœur à fleur de peau,

Elles pourraient finir par jouer du pipeau,

Ribaudes à souhait mais roublardes à regret!

 

D'aucuns sachant apprivoiser la peur de l'eau,

Auront pour eux trouvé la méthode qu'il faut…

Nonobstant moult échecs d'aspect thérapeutique:

Saluons ces amants de l'apogée aquatique!

 

L'aquagym a des bienfaits aux noms précurseurs

Enjoyant l'acte à souhait pour d'heureux nageurs.

 

Bâillonnons nos phobies! Ouvrons notre cœur!

Osons la sophrologie du plaisir vainqueur!

Ne craignons ni remous ni courant maléfice!

Hormis ce qui est faux, acceptons l'artifice.

Et nous crawlerons dans l'eau pure et merveilleuse;

Ubiquiste à notre aise, dans l'osmose heureuse:

Rayonnant comme un astre à l'humeur amoureuse.

 

RHD  

 


17/05/2016
35 Poster un commentaire

Accros de l'acrostiche...

Accros de l'acrostiche

Compagnons du pastiche

Calés de la "bourriche"

Rois de la rime riche:

Optez pour l'hémistiche

Si vous êtes fortiches!

 

Doués des mots sandwiches

Excellents de la "quiche"!

 

Lorgnez qui point ne triche

Accommodant gribiche,

Ce qui le mieux s'affiche:

Racé, même à la niche

Où "chien-chien" il entiche

Sans que nul ne bakchiche

Tant l'image fétiche

Inonde au porte-affiche

Celui qui la défriche

Heureux comme un caniche,

En lignes macrostiches…

 

RHD


31/05/2016
19 Poster un commentaire

Avec ou sans mayonnaise...

Z82.gif

 

Au fil d'une eau claire

Ballade en bord de Semois

L'Ardenne a la frite


31/05/2016
16 Poster un commentaire

NOUS SAVONS QUE L'ÊTRE HUMAIN… (a une âme-sœur!)

 

Nos deux vies se complètent admirablement.

Originale, tu saisis la mienne parfaitement:

Un éclat bien exquis t'entoure si brillamment!

Sans aucun doute, tu me séduis, complètement!

 

Sois mienne, ma mie, et je fondrai délicieusement.

A voir ton sourire, tu me sais conquis: infiniment!

Valant plus que tout, tu m'enchantes abondamment,

Ouvrant la voie d'Eden, tu guides mes bons moments.

Ne sachant résister, mon cœur fond si brusquement!

Si tu manques à son appel, mon âme hurle, te réclamant

 

Quoi que tu fasses, tu éblouis comme au firmament…

Une chose est sûre, tu es la moitié de moi: totalement

En toi, tout m'a troublé le premier jour: véritablement.

 

Les mots sont bien trop faibles, pour le dire carrément!

 

Ensorcelé, je suis à toi car je t'aime, si joyeusement!

Tu bouleverses ma vie comme on y met du piment…

Réveillant des désirs enfouis, mais enthousiasmants.

En moi, tu crées l'autre énergie qui agit nouvellement.

 

Heureux, je te contemple alors, très admirativement.

Unis, nous sommes si bien... je l'apprécie tendrement.

Merveilleuse à souhait, tu me combles tellement!

Avec toi pour compagne, voici que tout me plait vraiment

Il est qu'un doux plaisir vit par nous-deux, éternellement.

Nos pensées le rejoignent, à chaque instant, assurément…

 

RHD


02/06/2016
22 Poster un commentaire

Le Berceau des Enfants dieux

Z97.gif



Les cieux bercent des jeux interdits aux humains
Emergés de Pontos, ou d'un jardin divin...

Bannis d'avoir goûté naïfs sous les figuiers
Enlacés par amour et les lèvres fruitées
Renvoyés pour cause d'étreintes trop sucrées;
Ceux-là créés pour tel, sont nos parents charnels
Engendrés d'argile, par Dieu l'universel...
A la source d'esprit nait par
théosophie;
Ubiquité d'un seul? ou bien philosophie?

D'où vient le Suprême? De quelle immensité?
Enfant a-t-il été… avant sa déité?
Sacralisé Berceau: où est ta vérité?

Es-tu réalité, ou alors entité?
N'engendre-tu jamais quelqu' enfant agité?
Falot personnage… d'un démon habité?
Accointance d'un tiers, avec un ange bleu?
Néfaste nourrisson deviendrait mauvais dieu!
Tarabustant bambin en enfant de la brume!
Saborderait mes mots pour épointer ma plume.

Dilués dans mes nuits, mes rêves seraient gris…
Improbable de jour: voyez ce que je fuis!
Enfants de célestes, vous savez qui je suis:
Ubuesque écrit, né d'un stylet sans effort…
Xylographie d'un cœur, sur un arbre mort.

 

RHD


11/06/2016
11 Poster un commentaire

ADIEU...

Adieu ô bien-aimée

D'amour je suis privé

Inconsolable veuf

Éploré sans ma meuf

Ursidé condamné!

 

RHD


19/06/2016
6 Poster un commentaire

Certain...

Z114.jpg

 

Certain qui est certain d'aimer follement sa certitude,

Est peut-être moins sûr à ce propos que d'habitude…

Reste que pour certains de nos crus d'adolescitude,

Toute obstination qui est certaine paraît aveuglitude:

A moins qu'un autre n'atteignit sûrement sa latitude…

Il est ainsi de ceux-là qui sûr d'eux gèrent l'infinitude:

Niant même en cela, l'incertitude de toute similitude!!

 

RHD


12/07/2016
8 Poster un commentaire

Charleville-Mézières

PC280324.JPG

 

(Acrostiche "classique")

 

Cité où naquit l'homme aux semelles de vent,

Hébergeant autrefois l'âge de mon enfance.

Apparue de la Castrice feue née d'antan.

Reconnais-tu encor, pour chevalier de France,

Le sans reproche et sans peur qui te défendit?

Et tant d'autres qui t'ont donné jusqu'à leur vie!

Vois-tu encor, depuis ta haute "Tour-du Roy"

Intensément amante qui chante et séduit,

L'onde en la Meuse, qui fut chère à tant de foi?

La sais-tu contournant nos hameaux et vallons,

Emportant ses chalands jusqu'en pays wallon?

 

Mon cœur  qui te la conte y naquit une nuit;

Ému par ses ruines, que l'on a depuis,

Zappées dru de ses rues, mais pas de ses non-dits…

Intensément: je l'aime autant que la maudis…

Èsthète en diable pour diables écartelés!

Rien cependant ne m'en saurait faire écarter.

Et moins encor, la dissocier de mon corps:

Sinon que l'y replonger encore et encore!

 

RHD


20/07/2016
9 Poster un commentaire

CHARMANTS

Z121.jpg

 

CHARMANTS sont ces instants qui semblent trop courts…

Hypothèse à d'autres moments qui voient naître le bonheur:

Azurées promesses, qui font l'amour à nos bisous d'un jour!

Rendez-vous à demain! Pour des mamours à deux cœurs…

Mélodie enchantée qui s'exprime en fond de barcarolle,

Au fil de l'eau, nous passons sous le pont de nos soupirs.

Nonobstant  qu'à Venise, l'on sait aussi en barquerolle,

Toucher du doigt la raison qui fait luire la brillante Altaïr,

Sans pour autant jamais, avoir besoin de quitter la Terre !

 

RHD


17/08/2016
15 Poster un commentaire

Baiser...

Baiser demain… la main d'une dame

Amoureux ou pas... la belle affaire!

Il est si bon d'honorer même sans flamme;

Sinon sous le gui de l'an qu'irait-on faire?

Embrassant tout ce qui vient comme du bon pain:

Renée, Andrée, Françoise et même ce faquin de Sylvain!

 

RHD


21/03/2017
21 Poster un commentaire

Inconstitutionnellement

Inconstitutionnellement s'entend

Nous sommes avec quelques gens

Concernés car aussi politiquement

Organisés mais pas calés vraiment

Ne sachant à quel preux te soumettre

Si la mesure ne te semble pas obsolète.

Tu disais, je crois, ceci l'autre soir:

Il abuse vraiment de son pouvoir!

Tel est pris qui pourtant pensait t'avoir!

Ubuesque jeu de l'ignoble situation?

Turpitudes qui font contradictions!

Ignominieuses lois gouvernementales?

Organisation somme toute normale!

Nul n'est censé en ignorer la raison…

Ne serait-elle rien mieux qu'oraison!

Elle est priée, puisque tant récitée!

Lors il nous faut la récrier par cécité…

La loi d'aloi sert souvent les plus forts

Et les pauvres de nous ont toujours tort!

Mendiant poliment jusqu'à notre pain

En rageant de n'avoir su voter malin

Nonobstant qu'à fort bien considérer

Toute préséance est un mal étiqueté!

 

(RHD)


24/03/2017
20 Poster un commentaire

Acrostiche du mot: L'INFINI

L'infini a quelque chose  d'enfantin:

 

Il brille des mille étoiles qui demain,

Niant d'être des anges les garantes,

Fractionnaires  et charmantes…

Indubitablement quid de l'être…

Ne parleront plus qu'au dieu poète,

Inspiré par la voie menant à elles.

 

RHD

 


07/07/2017
19 Poster un commentaire

Acrostiche du mot composé "Aujourd'hui"

Aujourd'hui n'est pas né hier!

Une nuit l'a fait très ordinaire;

Juste une nuit, pas d'avantage:

On ne saurait trop s'en défier!

Un autre jour hypothéquer!

Rien à faire: car celui céans,

Durera ce que dure son temps…

 

Huis ou pas, il s'ouvre et tu vis

Unique en toi ce jour promis:

Inondant ton amour ébloui.

 

RHD

 


10/07/2017
20 Poster un commentaire

Acrostiche du mot "Bienveillance"

Bienveillance, quand tu te montres charitable,

Il me sied de croire à quelque amour équitable!

En toute amitié et humanité qui se libèrent,

Nimbons nos jours d'une autre et belle lumière

Veillons à tolérer ce qui céans ne nous ressemble;

Et puis contribuons à nous donner tous ensemble...

Immédiatement! Et certes pas à contrecœur!

L'être isolé se rapprochera de vous sur l'heure.

L'amitié qui sera et se lira dans sa triste prunelle

Attestera de votre belle sensibilité naturelle,

Niant toute crédulité qui est par trop artificielle.

C'est alors que tarira la source de nos malheurs,

Et que nos sentiments créeront d'autres valeurs!

 

RHD

 


14/07/2017
24 Poster un commentaire