le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

Un chemin de Lune?

      Ce fut une bonne heure avant que naisse le petit jour, qu’un rai venu du néant de la nuit ralluma la conscience du poète étendu. Alors il s'était assis sur son lit. Puis il s'était levé et habillé de façon sommaire… juste avant de quitter la caverne, tandis qu'au dehors, exceptionnellement éclairés par un ciel bien dégagé, les dômes brillaient de loin en loin comme autant de fanaux allumés qui seraient perdus en mer.

Probablement mu par une sorte de somnambulisme éveillé, Lucien leur tourna le dos. Puis il entreprit de suivre un chemin de lune qui s'ouvrit littéralement devant lui.

 

Lucien marchait à présent depuis plus d’une heure. Il se demandait néanmoins pourquoi le jour n’apparaissait toujours pas. Mais cela ne l’inquiétait pas. L’influence de la pensée que suscitait l'image de Marie savait se révéler si profonde, que même il admettait que des sorcières maléfiques pouvaient s’enticher du fait. Les « Elles » de la nuit la définissant alors actrice au naturel pour agrémenter le théâtre d'un être créatif...

Mais que représentait donc ce sentier fictif que Lucien suivait et qui n’en finissait pas? Était-ce la voie de sa propre illusion? Était-ce une création qui ne se voyait pas d'autres humains, ou encore, la rare expression d’une force en constante mutation? Le poète ne se fourvoyait-il pas dans la variété infinie de sa grande sensibilité?... Reste que s'il marchait sans but et sans fatigue, c'est parce qu'il était la proir d'un champ d’énergie quantique, et que cela l’avait entraîné jusqu'au bord d’une faille temporelle...

 

 



21/10/2017
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres