le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

Rendez-vous sacré!

          Le siècle qui avait vu naître Erzeré-Gabryel s’était-il joué de celui des humains en modifiant son espace-temps? Le fait est que dans la dimension qui était celle de Castel Anatha, le nouvel enfant dieu avait évolué plus rapidement que dans la nôtre. Il était à présent physiologiquement et mentalement constitué à l'image d'un homme de vingt ans. Le moment était donc venu de le présenter à celui qui est jugé Très-Haut dans sa propre Lumière. C'est ainsi qu'il en fut donc convenu. L’endroit du rendez-vous sacré se trouvait à être facilement accessible pour un jeune dieu Archange de sa trempe. Ce qui fit qu’arrivant dans la zone habitable de l'étoile Gliese581 (une naine rouge située à quelque 20,30 années-lumière de la Terre, dans la constellation de la Balance) Erzeré-Gabryel manœuvra comme il faut la sphère, afin de rejoindre directement la planète Neutralia-III.

     Outre la singularité d’un seul mais vaste et profond océan, Erzeré-Gabryel pouvait distinguer deux continents qui apparaissaient pour être similaires à ceux existant sur Yäga, planète sœur de Gaïa. Composée essentiellement de CO2, l’atmosphère, capable de retenir assez de chaleur pour produire des nuages, des pluies, et donc des océans, ne convenait évidement pas pour un être vivant qui serait essentiellement Terrien. Détail qui ne gênait en rien un être de lumière qui, généralement, est capable de se passer d’oxygène durant ses voyages extraterrestres. Bénéficiant d’une température constante d’environ 37° Celsius, l’exoplanète se montrait certes avenante, mais elle n'était effectivement habitable qu'à l'instar de certains êtres dépourvus du système énergétique des mitochondries, tels certains loricifères... À moins que d'être consommateurs de gaz carbonique, et donc pourvu d'un anabolisme rappelant celui des plantes, l'on ne pouvait guère s'attendre donc, comme sus-dit, à y rencontrer des humains!... L’atmosphère dense de son épaisse couche nuageuse, en plongeait en revanche la surface dans une étrange pénombre rougeâtre. Par ailleurs, la gravité était double, par rapport à celle que nous connaissons sur la terre.

 

Le Très-Haut qui avait choisi cet endroit de prédilection, avait tenu à ce que son futur fils adoptif voyage seul. Il souhaitait qu'ainsi il se sente entièrement libre de le rencontrer ou au contraire d’y renoncer. C'était pourtant sans hésiter que le jeune prétendant de lumière avait quitté la sphère protectrice juste avant de plonger nu dans l’océan.

Alors qu’il pensait en avoir atteint le fond, Erzeré-Gabryel ne trouva pourtant devant lui qu'un insondable abysse coloré d’un noir absolu. Présumant de s’être fourvoyé, il s’apprêtait cependant à poursuivre plus avant son exploration, lorsqu’une onde télépathique s’adressa directement à sa conscience:

Holà jeune écervelé! Quelle fougue! Serais-tu disposé à pénétrer une telle masse de matière noire sans prendre la moindre précaution? Lui indiqua clairement la voix …

C’est que j’avais presque oublié la composition de cette nature étrange, pour la bonne raison que je la croyais devenue rare dans tout l’univers, répondit le plongeur néophyte...

Voudrais-tu dire ainsi que le Très-Haut tend à bientôt disparaitre?

Je n’ai pas formulé cela, et puis l’entité suprême dont vous me parlez est avant tout faite de lumière il me semble?...

C’est ce que tu crois?

C’est en tout cas ce qui m’a été enseigné, et que je vais pouvoir vérifier en le rencontrant.

Et bien: voici que cela se fait!

Pardon?

 

 



10/11/2017
26 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres