le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

Dans un magma noir et glacial...

            L’ange déchu s’était débrouillé pour s’immiscer dans les cartes-mères de tous les ordinateurs de la terre, via leurs opérateurs. Grâce à cette puissance qu’il couplait à celle de la ceinture magnétique extra-terrestre, il lui était devenu possible d’agir sur la part d’aléatoire que ne pouvait contrôler Junyather. Ce qui n'était déjà pas si mal! Mais ce qui captivait le regard de Lucien s’obtenait davantage d’images qui étaient fournies par la cinquième génération du premier satellite UBBL.

 

– C'est peu dire, que ce qui est accroché là-haut comme une verrue, est capable de proliférer dans ce magma noir et glacial laissa échapper le prince des démons.

– Et d'y passer son temps de conception, telle la masse visqueuse d'une méduse embryonnaire… Du reste, cela se montre en apparence aussi à l'aise dedans, qu'au-delà de la stratosphère de la planète Yäga, lui répondit spontanément Lucien dans un éclair de lucidité qui ne pouvait provenir directement de son cerveau...

– Elle pourrait bien profiter d'une aberration génétique, pour enfin devenir moins abstraite, car vivace par sa vibrance ondulatoire, et du coup aider son maître à se changer comme moi en pléonasme fautif, par le fait indéniable qu'il est déjà né d’une construction contraire à sa propre logique.

– Certains concepts sont considérablement absurdes… Pourtant ils peuvent parfois s'admettre en notre monde scientifiquement concret, où toute dimension à sa propre relativité. Puisque nous-mêmes le voyons sur cet écran, alors qu'à vous suivre, cela échapperait encore pour le moment à celles et ceux qui la cherchent.

– C’est étrange, je ne vois plus trace de ce qui était encore il y a peu dans l’herbe… Si de surcroit cela s’était gavé  de ce que les cônes du cèdre Faye ont…

– De quoi parlez-vous?

– Des particules, Lucien. Celles qui ont été ionisées par l'interaction alchimique de substances modifiées par l'esprit d'un puissant sorcier peuvent devenir des atomes qui à leur tour... Si cet Ange gris est venu du sombre, alors il sera capable comme moi de fabriquer des spores paranormales, lesquelles une fois mêlées à de la matière négative qui serait issue d'une météorite de glace pourraient bien… D'autant qu'elle-même a déjà recueilli des particules de l'âme de L'HOMBRE et que si elles s'y ajoutent…

– Vous voilà bien à votre affaire! Ceux-là seraient-ils aussi du nombre de vos amis pour que vous en sachiez autant d'eux?

– Non Lucien. S’ils le furent autrefois, ils me sont à présent ennemis! Car il se trouve que j’ai changé. Cela dit, si l’ange-gris parvient à utiliser ce qui subsiste de feu ce dieu sombre, ne serait-ce que pour simple constituant de chimiotactisme neuronal, il pourrait bien finir par offrir un esprit à La Chose. Et cela permettrait à ce truc d'acquérir de nouvelles facultés, dont celles cognitives humaines et inhumaines, qui s'y trouveraient en voie d'être par lui plus ou moins surdéveloppées… Franchement, je ne regrette pas d’avoir pris le risque d’influer dans les affaires de Junyather! S’il s'avérait que j'ai raison, la mutation pourrait bien s'organiser. Pour le moment Gabryel qui est en passe de renforcer l'équipe intervenante, n’aura affaire qu’à une "Chose" qui est vaguement écœurante. Bien que déjà programmable pour riposter. Mais il semble ignorer que cela peut évoluer en taille, jusqu’à ressembler à une micro galaxie dont les étoiles noires seraient constituées essentiellement de matière invisible… Et en supposant que les planètes qui s'y formeraient seraient "mouillées" par de l'eau sacrée que les têtes de serpent boiraient avidement dans les nappes phréatiques qu'elles trouveraient dans le sous-sol de la planète Yäga... Tout reste à craindre!

 

*

 

         Belzéé ignorait à ce moment, que depuis que l'ange gris avait effectivement réintégré la visqueuse entité galactique, le centre nerveux de l'hôtesse glaciale, comme il l'avait prévu, était devenu aussi avide qu'un mini trou-Noir. Pourtant, elle était restée pareille à une gigantesque mitochondrie qui, depuis qu’elle n'utilisait plus, via l'ange gris, le support nourricier de l'Arbre, avait tout de même appris ou acquis ce qu'il faut pour provoquer en elle, ce qui est nécessaire pour enclencher l’évolution d’un nouvel acte vital: une transformation énergétique, qui faisait qu'elle pouvait à présent se déplacer sans l’aide de l’ange, aussi bien dans l'atmosphère que dans le vide galactique... Il se faisait aussi que comme elle restait majoritairement constituée d’énergie noire et d'eau: en plus clairement que l'ange déchu, seul le Très-Haut de lumière la voyait se transformer lentement. Se munissant de longs cils tentaculaires, elle commençait de quitter l'aspect répugnant de gigantesque amibe transparente… Et c'était donc alors qu'elle serait bientôt, sinon que déjà maintenant, capable d'intercepter et d'absorber goulument les âmes égarées qui passeraient à sa portée. Alors qu'elles sont censées devoir se rendre directement vers le continent des dieux. Et puis probablement aussi qu'elle saurait bientôt s’emparer de corps de matière vivante. Et même, il était à craindre qu’avaler un ange: fut-il dieu de lumière, ne la rebuterait bientôt point. Puisque Néphysthéo lui-même avait fait l'expérience d'une telle agressivité, alors qu'à ce moment-là, semblait-il, elle n'avait pas encore entamé le moindre développement allant en ce sens...

 



23/07/2017
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres