le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

WITHIN THE CONFINES... ( version scindée 2 du chapitre 40 )

Printemps 2144

 

   Si l'on ne peut pénétrer sans rechigner parmi ce qui subsiste d'organite chloroplaste des cellules propres aux végétaux de la forêt Ardennaise, c'est peut-être qu'imaginer la verdure qu'elle magnifiait autrefois est devenu un leurre. Il restait toutefois un moyen d'entrer en elle autrement que virtuellement. À la condition d’être resté un tant soit peu perceptif à des gémissements naturels, comme à ceux féériques, et donc capable d'écouter attentivement d'autres chuchotements plaintifs, quand ils peuvent s'entendre encore de la faune angoissée... Mais quant à espérer trouver ici ou là, sur le sol noir tapissé d'un vague restant de feuilles dévastées, quelques lichens hétérotrophes dévorant la pourriture, ou du moins, ce qu'il pouvait en subsister de profitable, d'organique, cela se révélait nettement plus simple que de chercher dans nos jardins la blanche rose de noël des hivers d'antan...

 

Ainsi la lente, mais inéluctable dégradation du royaume des Fées ardennaises, qui s'était activé depuis longtemps continuait de progresser. Plus rien ici ne subsistera bientôt de l'exubérance passée. Cette ère, dite de haute technologie, est entrée dans une phase qui s'est révélée hautement catastrophique pour la planète dont les forêts surexploitées n'ont pas été replantées, puisque l'on avait alors choisi de les remplacer par des cultures de céréales OGM, dont une partie était surtout destinée à l'élevage intensif.



20/12/2016
6 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres