le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

WITHIN THE CONFINES... (version scindée 12 du chapitre 36 )

   La fourberie du dieu sombre ne se fit pas attendre plus longtemps. Il passa sa main droite dans son dos, juste derrière son épaule gauche et la ramena pourvue de son grand sabre de guerre antimatière qu'il avait gardé jusque-là invisible. Puis il se rua sur Gabryel qui esquiva pourtant l'attaque en se fendant à droite dans une rapide volte-face suivi d'un aplatissement couché de côté, tout en faisant barrage au sol de sa jambe gauche. Il avait fait cela simultanément, utilisant à son profit la force que son adversaire avait mise dans son attaque. Puis il opéra un nouveau demi-tour sur lui-même, au moment précis où son ennemi trébuchait: changeant sa garde, il se releva et appliqua la paume de sa main droite derrière la tête de L'HOMBRE qu'il poussa d'un geste puissant, l'accompagnant judicieusement en se synchronisant à la force de l'autre, tout en lacérant d'un coup de sa griffe de crôol, l'épaule qui passait à sa portée… Ce qui aurait pu tuer son adversaire s'il ne fut comme lui quasiment insensible aux molécules empoisonnées qui pourtant rendait cette arme si redoutable contre d'autres. Ce qui eut pour effet que l'on vit tout de même le dieu sombre emporté par son élan, s'étaler piteusement et de tout son long sur les pavés de la terrasse. Tandis qu'Erzeré mettait l'instant à profit pour lancer Excaliatura à Gabryel qui l'attrapa à la volée, juste avant de se mettre à nouveau en position de défense:

– Il n'est pas tout d'attaquer comme un traitre, dit le dieu de lumière à l'intention du dieu des ténèbres, encore faut-il le faire intelligemment, et il me semble que jusqu'à maintenant, vu ce qu'il reste de ton armée, tu n’es pas meilleur bretteur que général! Et puis il me semble que c'est toi qui a subit le premier sang et que conséquemment…

– Tu vas voir ce qu’il en est de la capacité que tu nommes imprudemment en premier, lui rétorqua méchamment L’HOMBRE…

Puis il cracha en direction du sol, comme pour mépriser les dalles qui l’avaient accueilli avec beaucoup de froideur et de dureté et il se lança rageusement dans la même attaque prévisible… que l'ange dieu de lumière para évidemment de la même façon, mais de l'autre jambe!... Comme pour éviter la lassitude.

Cette fois encore, le dieu sombre mordit la pierre. Il faillit même se fracasser le crâne contre le mur de la tourelle, tant il avait mis de la haine pour accroître la force de son attaque.

– Allons ironisa Erzeré, conscient d'en rajouter pour déstabiliser l’adversaire de son prince, ceci afin de le rendre vulnérable, et d'ajouter: sans tes ailes tu me sembles planer un peu trop près du sol!

– Ne te mêles pas de cela moucheron lui répondit méchamment L'HOMBRE, car tu riras moins dans un instant...

Et puis il changea radicalement sa tactique, copiant cette fois celle d'Erzeré qu'il avait vu combattre Belzéé. Il s'était peut-être dit qu'après tout, il valait mieux user des mêmes méthodes que l'ennemi s'il est rusé: cela afin de le forcer dans ses limites d'endurance, jusqu'à trouver la faille qui viendra à se présenter tôt ou tard dans son système de défense...

Et le combat reprit cette fois avec plus d'intelligence. Pourtant, contre toute attente, ce fut le dieu sombre qui fut sérieusement blessé en premier. Mais il eut tôt fait de cautériser la plaie pour arrêter le flux de sang, comme savent le faire tous les dieux au cours de leur action: qu'ils soient issus de l'ombre ou de la lumière.



06/11/2016
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres