le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

WITHIN THE CONFINES... (version scindée 1 du chapitre 37 )

     Après avoir emporté Athénéïse pour l'éloigner des combats qui avaient lieu dans le Castel assiégé, la sphère de lumière s'était à présent posée doucement. La déesse en était sortie aussitôt et se trouvait à présent devant sa fille Habygâ qui semblait endormie. Alors elle avait voulu lui toucher le front de la main gauche, mais au lieu de cela, elle l'avait portée elle aussi à son épaule droite, et puis elle avait ressenti un violent malaise:

 

– Il est arrivé quelque chose de grave dit-elle soudain... Gabryel... Il est peut-être... Et puis Erzeré aussi... C'est L'HOMBRE!... Et elle s'effondra à son tour…

– Je ressens l'annonce d'une mort imminente, dit tout bas Néphysthéo: puis il porta la main sur son cœur et baissa tristement la tête. Le sentiment d'abattement intense qu'il ressentait l'informant qu'un être cher n'était plus!

 

Mais à peine avait-il terminé sa brève méditation que quelque chose de furtif avait frôlé son visage, puis, tour à tour, celui des trois Dames… Alors Néphysthéo s'agenouilla respectueusement, tandis que se faufilant discrètement, une âme entrait subrepticement par le trou au sommet du crâne de Morganie dont le corps fut soudainement pris par de drôles de tremblements. On avait l'impression de la voir soumise à un intense courant électrique. Puis, bien que ses yeux se trouvaient encore réfugiés au fond de leurs orbites, elle battit des paupières, mais les referma aussitôt: tout en portant sa main gauche à son épaule droite... Alors, hormis les trois Dames Déesses qui se trouvaient en état de léthargie, chacun leva ostensiblement le front vers le ciel, tandis que quelque peu inspiré par la nostalgie du moment, le poète Lucien improvisait des vers, saluant à sa manière, l'âme d'Erzeré quittant la Terre:

 

 

Ô vous tous! Voyez-vous ce qui nous éclabousse!
Car voici l'amour venu à votre rescousse:
Grain du ciel, semé par notre semeur auguste.
Dans l'univers de la lumière des justes…
Ô dieu de lumière tu as donné ta vie…
Monte plus que les nues: ô belle âme ravie!
Aime Vénus! Pour la volupté éternelle
Qui nous éclaire encor… de sa lune nouvelle...
Ô vous tous qui l’aimiez: surtout point ne pleurez!
Mais glorifiez Haut l'ange dieu Erzeré!



25/11/2016
10 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres