le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

Une sorte de pagure?

      Bien que, par le fait d’une dimension naturelle presque inchangée, la demeure rocheuse du poète ressemblât furieusement à ce qu'elle devait-être au temps du néolithique, le bric-à-brac qui régnait à l'intérieur n'avait pas pour autant dissuadé son locataire, tout de même homme moderne, de s'offrir un minimum de confort. Aussi, il pouvait tirer avantage de quelques installations ingénieuses qu'il avait élaborées lui-même au fil de ses trouvailles. Il disposait même d'une eau couramment potable. Il la stockait dans une vaste citerne naturelle, gérée par une pompe immergée. Confort que lui dispensait une source aussi mystérieuse par sa grande rareté pour l'époque que généreuse d'une eau exceptionnellement pure. Lucien bénéficiait aussi de suffisamment d'énergie électrique. Elle lui était fournie sans rancunes, par quelques panneaux photovoltaïques souples dernier-cri. Ils étaient le produit d'une technologie de pointe qu'il avait élaborée avec l'aide de son ami et professeur de la ville.

Certes, Lucien se faisait parfois l'effet d'être une sorte de pagure! Il vivait néanmoins dans ce qui restait de la forêt ardennaise à laquelle il tentait de rendre un semblant de vie. Mais il n'avait certainement pas la constitution robuste d'un chasseur cueilleur préhistorique. La mission qu'il s'était obligée était une gageure, presque comparable à la promesse insencée de faire pousser sans l'aide de personne, ni d'aucun point d'eau, un hectare de gazon en plein Sahara!

Il lui fallait donc compter compter avec ce qu'il s'acceptait d'esprit de civilisation pour se rafraîchir, réparer le robot, mettre en place ses trouvailles biologiques, et en un mot: vivre pour vivre! Mais vu dans l'état où se trouvait à présent la planète, il lui aurait fallu au moins l'assistance d'un dieu ! ou pire !celle d'un diable repenti, pour mener à bien son sacerdoce. Alors, malgré qu'il fut partagé entre science et rêverie, cette pensée qui le taraudait lui paraissait certes farfelue, mais pas forcément utopique...

 



10/10/2017
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres