le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

quelques points d'interrogation...

 

      Si la bonde déesse et Néphysthéo avaient évidemment confiance en Gabryel, ce n'est tout de même pas sans appréhension qu'ils l'avaient accompagné à l'intérieur du vaisseau vivant:

Je sais, Monsieur mon beau-père, que la sphère fut apte à résister contre l'assaut de feu L'HOMBRE, mais nous n'ignorons pas vous et moi que Belzéé connaissait son point faible. Alors il ne serait pas étonnant que l'Ange gris soit informé de cela autant que son vis-à-vis d'Ange Déchu...

Père, avait ajouté Habygâ tout aussi inquiète que son mari: ne croyez-vous pas qu'il est risqué de tenter ce que vous envisagez?

Mes enfants, avait répondu Gabryel sur un ton qu'il voulait suffisamment paternel pour paraître apaisant: la force d'amour qui vous a réunis alors que vous étiez des ennemis, est aussi indéfectible que celle que je partage avec Athénéïse. Alors je suis persuadé que nous serons protégés par elle en l'instant critique, et que c'est par une alliance spirituelle comparable qu'elle agira en symbiose avec la très puissante Lumière des Justes qui est apparue avec l'émergence du Très-Haut en passant par la porte ouverte de la Grande Déflagration. Et puis nous n'avons certainement rien à craindre de son entité complice faite d'un peu de matière contraire, et de beaucoup d'eau. D'autant qu'à ce stade de sa mutation elle n'existe que sous une forme intermédiaire qui forcément possède au moins quelque chose de vulnérable situé quelque part et qui produit son énergie vitale… Je suis persuadé que cette situation de transition la fragilise d'autant que ses fonctions neuronales sont elles aussi pour le moment très imparfaites.

J'entends bien ton raisonnement père, mais as-tu songé que l'Ange Gris peut l'assister...

De ce côté aussi, l'aspect et le comportement paradoxal de cet être pourtant très puissant, pourraient se révéler facilement contournable avec seulement l'arme du bon sens. Je pense en fait, dans l'éventualité où nous le trouverions dans La Chose au moment où nous y entrerons, que le mieux qu'il puisse faire alors, serait d'abandonner son "navire" s'il ne souhaite pas sombrer avec proprement englué dans l'animal! Ou encore, que s'il se trouve au-dehors, et qu'alors il veut combattre efficacement, il devra se matérialiser, et donc devenir vulnérable aux armes dont nous disposons... Voyez-vous: ce qui fait sa force, c'est son génie de la fuite et du camouflage, et il se trouve que je compte justement sur ces deux paramètres pour le vaincre.

Et bien Monsieur, je reconnais en cela votre supériorité stratégique, même si pour moi quelques points d'interrogation subsistent...

 

 



12/08/2017
12 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres