le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

Extrait 3 du chapitre 42 (Ce brave Henry!)

   Chacun connaît dans sa vie moult périodes interminables, durant lesquelles tout semble vouloir aller de travers. Il en est fort heureusement quelques-unes au contraire, où le destin accepte enfin de vous sourire. Mais ces bribes d'existence heureuse vous sembleront s'être toujours déroulées bien trop vite, hélas!

Reste que l'union de deux êtres qui s'aiment et se respectent intensément sera toujours porteuse et messagère d'infini espoir et de mieux-être…

 

Le fait est que pour cette fois, l'on avait admise pour « éclairée », la proposition de Lucien qui de fait, avait obtenu l'aval de suffisamment de notables siégeant à la mairie de Charleville-Mézières, autrement nommée cité de Rimbaud, afin que par un heureux symbolisme poétique qui conçoit que de belles fiançailles font promission, le mariage de la fille d'une déesse poétesse, qui de plus se connaissait pour être un membre éminent de la NOMUPT, ait lieu dans un endroit qui se trouvait près du fleuve cher aux Ardennais: situé face à la Maison-des- Ailleurs, cet autre appartement devenu musée, où séjourna en son temps devant une boucle de la Meuse, Madame Rimbaud et son fils, le turbulent Arthur…

 

Il s'agissait moins en vérité de faire l'apologie d'une très modeste colline, ou plutôt, d'un tertre de cent-quatre-vingt-seize mètres d'altitude, où existait autrefois la cité de Castricum (ou Castrice qui disparut détruite par le feu) que de vivre en mieux, le fait que ce lieu transformé en grand parc public se nommait « Le Mont-Olympe » !

 

(Ceci se révélant à en faire  pour cette fois un même emplacement s'ouvrant simultanément sur deux mondes, dont celui parallèle. D'autant que les forces vibratoires qui s'y ressentaient, permettaient que restent invisibles, mais bien présentes, quelques personnalités qui étaient néanmoins désireuses de rester du côté abstrait…)

   Lucien était ravi de se trouver parmi les membres les plus proches. Tous désignés comme lui pour animer la cérémonie qui, en égard des convictions de chacun, ne présentait rien que simple évènement non religieux. Cela étant prévu qu'ultérieurement, la consécration réelle se ferait justement au cœur des ailleurs. Et si ce n'était la présence de beaucoup de discrets personnages pour délégation d'anges dieu qui étaient venus justement de l'Olympe Céleste, car restés uniquement visibles (comme susdit) dans l'autre dimension. Pour ce moment d'exception: l'on pouvait s'attendre en revanche à rencontrer le Grand Ange dieu de lumière et les trois déesses, respectivement Dames de la Forêt Ardennaise, et qui s'étaient faites visibles dans les deux dimensions dont celle humaine. Il y aurait donc là Gabryel et son épouse la douce Athénéïse, sa fille et Morganie. Et puis, l'on avait pu voir aussi ce brave Henry qui avait fait sensation involontaire, en ayant revêtu un habit de fête qui pouvait se comparer à celui d'apparat, d'un officier de la garde Suisse.



16/02/2017
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres