le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

En "passant" par les «yeux de l'âme»

    Il avait suffi d'une seule journée pour qu'Habygâ recouvre sa force et toute sa splendeur. Elle pouvait maintenant repenser à ce qui lui avait été suggéré par le conseil des sages. Alors elle avait proposé à son dieu de mari de l'accompagner pour effectuer avec lui une nouvelle démarche qu'elle jugeait importante. Ainsi, ils s'étaient une nouvelle fois tenus par la main, afin de se téléporter ensemble au pays des âmes ancestrales. Et c'est pourquoi ils se trouvaient à présent au centre  du champ de force électromagnétique protégeant l'accès au Pays des Âmes.

 

– vous pouvez commander au cercle de disparaître, car je vous attendais, leur dit la gardienne.

– Bien à toi, et puisse la "grande lumière des Justes" te protéger, dirent en cœur les arrivants.

– Bien à vous mes enfants! Et puisse-t-elle aussi vous aider efficacement dans votre mission, leur répondit Estarie.

 

La fée gardienne avait en partie suivi les péripéties, et autres pérégrinations du groupe des "cinq", en "passant" par les «yeux de l'âme» de sa fille Èrmandine. Elle avait aussi régulièrement reçu les informations télépathiques complémentaires que lui fournissait Morganie, son autre fille. Et puisque la Grande Fée blanche détenait le secret de l'énergie qui la protégeait de toute intrusion qu'elle n'aurait pas souhaité, il fallait naturellement qu'elle soit présente pour ajouter son assentiment à l'ordre de désactivation qui se donnait par tout arrivant autorisé à user de ce seul moyen connu pour le moment.

 

– Mes enfants, reprit-elle tout de go: voici que les membres du conseil des Justes ont fait profit de la cérémonie que vous avez organisée au sanctuaire, pour venir me parler. Ils m'ont autorisé à vous révéler une formule clé qui vous permettra si besoin, de procéder à l'implantation provisoire d'une autre porte. Elle sera pareille à celle qui vous permet de passer du continent des dieux au pays des Âmes Ancestrales. Ils m'ont assuré qu'il en était écrit ainsi dans les pages du Grand Livre des destinées. Sans rien préciser d'autre. Sinon que cela vous aiderait en cas d'aléas. Il est évident que cette action ne sera pas sans risque. Aussi, la clé que je vous fournirai n'autorisera pas la téléportation. Et puis sa fonction de bouclier-barrière sera limitée pour un laps de temps assez court. Alors, sachez que la réussite de votre action par ce biais dépendra de la rapidité d'usage et de discernement dont vous ferez preuve.

– Je ferai en sorte de ne décevoir ni le Grand Créateur, ni Les Grands de son Conseil, lui assura assez solennellement Habygâ.

– Je sais cela, lui concédait Estarie. Mais n'oublie pas ceci: tant que tu ne verras pâlir la Lumière des Justes, toute chose qui semblerait hésitante, ou paraitrait étrangère à l'habitude de l'endroit cerné ne pourra plus franchir le mur durant sa polarisation. Et tu ne pourrais toi-même le franchir d'aucune façon! Ce qui se révèle donc à risque, car dans ce cas, tu serais prisonnière et ne pourrais fuir une contre-attaque venant de La Chose par le sol. Notamment si elle en ferme auparavant le dessus par quelque sortilège inconnu, dans le dessin de défendre son complice ou avec son aide! Comme dans le cas où vous choisiriez de l'attaquer en premier...

– Nous ne sommes pas à l'abri de cela en effet, reconnut Néphysthéo, et nous y avons même songé pour ce qui concerne d'autres lieux. Ainsi ce sera Morganie qui dirigera le groupe commando d'attaque au sol. Il est prévu qu’il sera formé par des Pillywiggins et de quelques Athsérians volontaires. Ils devront agir pendant que je détournerai l'attention de la Chose.

– Soit, mes enfants, je sais que Morganie et les Pillywiggins peuvent emprunter la voie des airs en cas de retraite obligée. Mais il n'en est pas de même pour les vétérans. Ceux-là pourraient en périr une seconde fois au cours de leur action de combat, au risque d'en perdre à jamais leur âme.

– Nous en avons parlé avec eux. Ils savent ce qu'ils risquent si La Chose venait à s'emparer de leur âme en détruisant leur corps, qui comme le nôtre éternel, peut tout de même retourner à la lumière ionique… Mais avec le risque de ne jamais en revenir… comme ce fut le cas de ce héros d'Erzeré dont l'esprit gravite maintenant autour de la planète Vénus, dans un satellite-tombeau lunaire.

– Alors, souhaitons-leur à toutes et à tous, puissance et gloire, au nom d'Erzeré, et pour la Lumière Des Justes!

 

Ainsi toute considération ayant été étudiée, Estarie leur fit la confidence du mot clé; et chacun était reparti de son côté, après s'être donné l'accolade et formulé ses bons vœux de préservation autant que de réussite.

 



04/07/2017
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres