le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

Au plus près de son Aimée...

   Là-bas sur Yäga, Néphysthéo s’était levé de bon matin pour préparer le petit déjeuner… profitant de l'occasion, depuis la terrasse aérienne, il avait donc salué le flamboyant lever de Gzénon. Lequel s'extirpait, mais sans hâte, de la cime empourprée d'un grand érable.

 

L'arbre s'admirait alors projeté comme un Faye, magnifiquement bien campé devant la ligne d'horizon. Le spectacle qui s'offrait était si grandiose, qu'on aurait pu s'imaginer le plan ralenti qu'un caméraman projetterait en prodige, sur l'écran-écrin d'un ciel mauve circonstanciel, encore diamanté d'étoiles, et en bas duquel, un dieu orfèvre aurait serti une demi-girandole qu'il aurait su constituer par des photons présentant l’expression de leur premier rayonnement...

 

Demi-cercle-objet superbe, et qui grandissait imperceptiblement, l'étoile allait bientôt apparaître entiere par le fait d'un langoureux mouvement ascendant qui l'ourlait d'or riche sur un fond irisé  virant au bleu azur.

 

– Que ce monde est beau, pensait encore tout haut l'ange dieu de lumière, alors qu'il lui tournait à présent le dos.

 

Mais c’était bien davantage, qu’il aimait à voir s’éveiller Habygâ!…

 

Il adorait ce mouvement étonné des paupières bordées de longs cils couleur paille, qu'elle faisait battre doucement comme se rejoignent les ailes des papillons. C'était un délice d'amour incomparable. Il se plaisait ainsi à contempler ce dégagement intermittent de la vision calcédoine du charmant regard. Il le définissait alors plus précieux qu'un bien de joaillier.

 

Doucement, l'iris couleur d'émeraude s'habituait à ce retour de clarté généreuse qui rendait la déesse heureuse. Alors, une fois qu’elle fut bien éveillée et installée, son dieu de mari s'était approché du grand nid de leur amour. Et c'est d'une main précautionneuse, qu'il approchait d'elle la blanche desserte roulante, sur laquelle il avait pris grand soin de déposer sans heurt le plateau aux tasses fumantes. Et puis il contourna prestement le pied du lit pour se glisser entre les draps soyeux, montrant un plaisir non voilé d'être à nouveau installé au plus près de son aimée.



03/03/2017
23 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres