le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

Amis comme avant?


(Renga)

 

 

Vous saviez mon cœur,

Mais j'ignorais tout du vôtre

Apôtre ou flambeur?…

 

Pyromane de l'amour

Au casino des toujours?…

 

Le vôtre s'est pendu

À des colliers de perles;

Le mien s'est perdu!

 

Comme un plaisir égaré

Dans un lit désespéré.

 

Qu'avez-vous donc fait,

De nos bouquets extasiés?

De leurs doux bienfaits?

 

Votre abandon fait injure,

L'ingratitude est parjure!

 

Mon sang ma douleur

Ont trop perdu de leur sève

S'effeuillent les fleurs…

 

Et s'écrit sur mon grimoire

L'insomnie des bouquets noirs

 

Plus rien n'a de sens

Comme un vase renversé

Vide en son essence.

 

L'incertitude se meurt

Au rythme sourd de mes pleurs.

 

Vous me laissez là,

Témoin de ma vie amère…

Mais qui voit cela?

 

À trop se fermer les yeux

L'amour n'est plus généreux

 

L'homme seul au monde

S'extasie et puis s'en va

Petit car immonde…

 

La liberté est mesquine

Qui assassine l'estime.

 

Oyez vos tréfonds!

Le verdict est sans appel

Quand plus ne réponds.

 

Tout silence calomnieux:

Est un recours injurieux!

 

Sinon que rêvant

Vous sonneriez à ma porte;

Amis comme avant.

 

Utopie de la pensée,

En relation dépassée!

 

Et moi de vous dire:

Personne!... car je suis mort.

De trop vous maudire.

 

RHD

 

 

 

Chers amis(es) bonjour.

 

Pour expliquer ce texte, il convient de préciser que le Renga est l'un des arts littéraires les plus importants du Japon pré-moderne.

 

Le nombre requis d'unité sonores de chaque strophe est généralement de 5-7-5 et 7-7 soit un tercet (haïku) suivit d'une paire. Vous remarquerez peut-être que je me suis attaché à faire rimer les sonorités en fin de certains vers. C'est là une fantaisie personnelle, la rime n'étant pas requise dans ce genre d'exercice.

 

Il reste qu'à mon sens, si un poète se montre souvent muni d'un tempérament qui lui est particulier, c'est peut-être dû au fait qu'il s'attache à écrire en vers, ce qu'il ressent directement d'un état émotionnel intense. Ainsi, il se comporte un peu comme un peintre devant sa toile… Le résultat est donc très diffèrent de ce qui transparait plus directement lorsqu'il s'agit de décrire le même drame en prose. D'où l'intérêt parfois pour l'artiste qui sommeille en lui d'apporter selon sa mesure, quelques précisions sur son texte, notamment dans le choix du titre… tout en le rendant quelque peu ambigu par l'ajout d'une ponctuation particulière (Ici c'est à l'aide d'un point d'interrogation que j'ai fait naître la suspicion). D'où aussi, et pour s'introduire dans le style, l'intérêt qu'il y a de faire usage d'autres choix dans l'écriture de son poème que ceux généralement restreints par des règles draconiennes. De fait, pour rester proche des auteurs du cru tout en transposant l'idée du renga dans l'univers d'une autre écriture, en l'occurrence la nôtre Française, il se trouve que je me suis efforcé de suivre la méthode du tsukeai par l'emploi d'un assortiment de combinaisons de mots qui peuvent vous paraitre improbables, et ce notamment dans mes paires de maeku, où je le fais volontiers pour stimuler l'imagination en évoquant d'autres images qui, bien que semblant contradictoires, n'en sont pas moins liées à la strophe qui précède ( et notamment en utilisant l'antonyme d'un mot qui s'y trouve), sachant que c'est une des caractéristiques intéressantes du renga moderne (également nommé renku) il est évident que je ne m'en suis pas privé!...

 

Autre précision: ayant choisi pour thème un sujet populaire comme l'est « l'amour », et tenant compte du fait qu'étant seul pour écrire... il faut bien reconnaître qu'il s'agit là moins d'une "joute" entre plusieurs invités que d'un monologue!

Mais bon, cela s'explique parce que j'ai d'abord voulu obtenir un chainon novateur composé de haïkus que j'ai ensuite transformés en tankas pour  y avoir ajouté des distiques, afin que l'ensemble "colle" mieux à l'idée du Renga que j'ai voulu développer.

 

Bien amicalement de RHD



25/12/2016
16 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres