le-pelleteur-de-nuages.blog4ever.net

le-pelleteur-de-nuages

À des années-lumière d' hier...

 

 

   Cette journée du mois d'août deux-mille-cent-cinquante-neuf de la Terre avait respecté la promesse de la veille. On l'avait argumentée en bien par le sourire de la météorologiste vedette de la chaine "TV 267". Un bon maintien du moral des troupes réputées consommatrices oblige! À la différence que ceux-là-même qui les constituaient maintenant, étaient censés avoir enfin trouvé le moyen de ne plus se laisser tondre la laine sur le dos aussi facilement que ce que connurent ceux du siècle précédent…

 

*

 

   Comme un rai annonciateur s'immisce sous une porte, l'info confiture s'était tout de même faufilée entre deux tartines de publicité. S'attachant à prévenir le bon peuple d'un exceptionnel dégagement du ciel, elles avaient été configurées pour être résolument incitatives à faire l'acquisition de tout un fatras de cosmétiques et d'objets, tous jugés quasiment à tort, pour être fort utiles à se protéger des UV qui entre autres rayons cancérigènes, ne manqueraient pas de vous éclabousser copieusement de la tête aux pieds si vous faisiez le choix, jugé téméraire en haut lieu, de passer outre l'avertissement qui se disait plus compétant... L'or, en vous fiant à la vaine illusion de la possible échappatoire que procurait à l'esprit ce qui restait de la couche d'ozone… Laquelle était sensée pouvoir vous protéger quelques heures seulement une fois franchi le bouclier protecteur de la ville… Cela pouvait faire de vous l'un de ceux qui affirment que la belle éthérée était tout de même entrée, paraît-il, dans une nouvelle phase de reconstitution écologique.

 

   Lucien, qui pour l'occasion s'était chapeauté d'un vieux Panama, avait sobrement revêtu pour la circonstance un ensemble pantalon de toile et Saharienne. C'est ainsi qu'il réfléchissait donc en mâchouillant négligemment la tige d'un brin d'herbe sèche...

 

Notre jeune pelleteur de nuages était parti de bon matin. Il avait fait une halte casse-croûte dans une grotte qu'il connaissait bien. Cela lui avait procuré pour un temps un abri antiradiation de qualité suffisante. À présent qu'il l'avait quitté, il concentrait plus particulièrement sa pensée sur la vaine projection oasis d'une modeste grenouillère anaglyphe, lorsque soudain: le même flash qui l'avait surpris la fois précédente se reproduisit sans le moindre préambule!...

 



11/05/2017
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres